Quelle est l’origine du mot barbecue ?

par Thomas Harvey

L’univers du barbecue ne cesse d’évoluer et de rassembler les amateurs de grillades à travers le globe, mais son existence est loin d’être récente.

En effet, cette méthode de cuisson date de très longtemps, bien avant que les BBQ au gaz ou les fours électriques n’aient vu le jour.

Si vous êtes un vrai passionné du barbecue, vous pourriez être tenté d’en apprendre davantage sur ses origines, mais plus particulièrement sur l’origine du terme « barbecue » en tant que tel.

Il est difficile de comprendre le mot en le décomposant ou de trouver certains dérivés pouvant lui ressembler.

Toutefois, certaines théories sur le sujet existent et je tenterai de vous les exposer ci-dessous. En plus d’être un cuistot hors pair, vous deviendrez peut-être un vrai étymologiste aux yeux de vos proches !

 

Une première théorie datant du Moyen Âge

Une théorie plutôt farfelue alimente l’imaginaire des amateurs de gril depuis des lunes. En effet, selon certains dires, le mot « barbecue » proviendrait des expressions « barbe au cul », « barbe à cul » ou « barbe à queue ».

Celles-ci font en fait référence à des pratiques tirées du Moyen Âge, alors que des Français utilisaient un instrument pour embrocher leurs proies et les faire cuire à la broche, sur un feu.

Ainsi, on aurait utilisé la technique de la « barbe au cul » pour enfourcher une chèvre avant de la cuire lentement, un peu comme on le fait aujourd’hui avec un barbecue plus traditionnel.

Selon certains, les mots auraient par la suite été repris par des Anglais qui, à cause de leur accent, auraient commencé à dire « barbecue ».

Si vous êtes satisfait de cette explication et de ses origines tirées de la langue française, je dois malheureusement jouer au trouble-fête et vous avouer que cette histoire n’est autre que de la pure fantaisie.

En effet, il a été prouvé, au grand désespoir de certains, que cette théorie est tout simplement fausse.

Si vous êtes d’humeur à faire rire votre entourage, vous pourriez tout de même leur compter cette histoire.

N’oubliez pas de leur mentionner qu’elle est fausse, par contre!

Festival Médiéval mechoui

Encore aujourd’hui, dans tout bon festival médiéval, on cuit l’animal entier sur une broche, de la barbe au cul…!

 

Un mot amérindien ?

L’origine de ce mot serait en fait bien plus complexe. L’hypothèse qui tient la plus la route et que plusieurs considèrent comme véridique est que le mot serait d’abord apparu lorsque les Espagnols ont découvert le Nouveau Monde, soit l’Amérique.

À la rencontre des peuples amérindiens, les explorateurs auraient découvert une façon inédite de cuire les animaux, alors que la tribu de Taino cuisait leurs viandes sur une grille, elle-même surélevée par rapport à la source de chaleur, soit le feu.

Cette technique de cuisson, ressemblant étrangement aux pratiques menées de nos jours, aurait alors été surnommée « barbacoa » par les Espagnols, tirant ses origines de l’arawak, une langue amérindienne parlée par la tribu.

En utilisant ce mode de cuisson, la tribu de Taino aurait découvert une façon ingénieuse de préparer leurs pièces en plein air en les mettant à l’abri des animaux, tout en éloignant les insectes grâce à la fumée.

Plus tard, les explorateurs anglais auraient repris l’expression à leur façon, d’où la naissance du terme comme on le connaît aujourd’hui.

D’ailleurs, c’est en 1697 que le mot « barbecue » aurait été utilisé pour la première fois dans un texte anglais.

Celui-ci aurait aussi été retrouvé sous d’autres formes, dont « barbacot », « barbecu » et « barbicu ».

Après plusieurs débats et des recherches précieuses, l’histoire du barbecue s’est officiellement écrite, alors que le mot « barbecue » a été élu grand gagnant, tant pour son utilisation en anglais qu’en français.

Barbacoa

Source : The Florida Center for Instructional Technology, University of South Florida

 

D’autres théories ?

Même si la théorie précédemment expliquée est celle qui est retenue, d’autres origines soulèvent encore des questionnements.

L’une de ces théories concerne le mot roumain « berbecu », qui désigne le bélier. Selon certains, ce dernier se serait fait une place dans le vocabulaire des Britanniques lors de la guerre de Crimée du XIX siècle, alors qu’un immense conflit opposant l’Empire russe, l’Empire ottoman, la France, le Royaume-Uni et le royaume de Sardaigne faisait rage dans la région.

Bien que cette théorie semble plausible, le fait que le mot « barbecue » ait été découvert dans des écrits précédent cette période vient en quelque sorte l’invalider, puisque les Britanniques connaissaient déjà l’expression et semblaient déjà l’avoir incorporé à leur vocabulaire.

 

Pour en savoir plus sur le BBQ

Aux quatre coins de la planète, des amateurs passent des heures et des heures à faire griller, braiser ou fumer leurs pièces de viande, ne se posant probablement même pas de questions par rapport à l’origine de leur passion.

Suite à cette lecture, vous pourrez dormir l’esprit tranquille, en sachant que le terme « barbecue » serait en fait tiré du mot hispano-américain « barbacoa ».

Est-ce que cette information est nécessaire ? Peut-être que non, mais elle vous permettra tout de même d’alimenter les discussions au détaillant de gril de votre région ou même lors d’événements sur le BBQ.

J’espère d’ailleurs avoir réussi à éveiller votre curiosité quant à l’histoire du gril en général, qui a grandement évolué à travers les années, et dont les pratiques se renouvellent sans cesse, rendant l’univers du BBQ tout aussi fascinant que savoureux.

À VOIR AUSSI

Laisser un commentaire