Comment bien choisir le combustible pour votre barbecue au charbon

par Thomas Harvey

Les barbecues au charbon sont ceux qui permettent d’obtenir le fameux goût typique et unique de fumée qui parfume les morceaux de viandes et autres aliments.

Toutefois, ces types de barbecues peuvent être alimentés avec différents types de combustibles, lesquels ont chacun leurs particularités et permettent d’atteindre des cuissons et saveurs différentes.

Faire le bon choix en la matière peut donc s’avérer assez compliqué. Je vous guiderai, tout au long de cet article, à travers les différentes options qui s’offrent à vous et pourraient vous permettre de faire des grillades à la hauteur de vos attentes jour après jour.

Entre charbon de bois franc, briquettes et bois franc, les possibilités sont nombreuses et vous devriez sans aucun doute trouver le produit qui convient le mieux à vos besoins et préférences.

 

Les différents types de combustibles

Les types de charbon pouvant servir à l’utilisation d’un gril sont tous des dérivés de bois en tant que tels, mais qui ont été traités et transformés de différentes manières.

Voici les caractéristiques du charbon de bois franc, des briquettes et du bois franc lui-même.

Avec un bon barbecue et le bon combustible pour l’alimenter, la combinaison parfaite est à votre portée, celle qui vous donnera envie de troquer votre cuisine intérieure pour votre balcon.

 

Le charbon de bois franc

Le charbon de bois franc est considéré par plusieurs amateurs comme le choix éclairé pour mener à terme des grillades de qualité.

C’est un combustible composé de bois dur qui a été lentement brûlé en l’absence d’oxygène.

Suite à cette combustion, toute la sève et l’humidité du bois se sont consumées et il ne reste que de beaux morceaux de charbon noirs prêts à être allumés et à chauffer votre BBQ.

Le charbon de bois franc est particulièrement apprécié pour le goût fumé et unique qu’il peut conférer aux aliments préparés.

Celui-ci provient principalement des graisses, des jus de cuisson et des marinades qui coulent des morceaux préparés et s’évaporent lorsqu’ils touchent le charbon ardent.

Contrairement aux briquettes, les arômes provenant du charbon sont plus naturels, selon moi, et bien que la différence ne soit pas si évidente par moments, il est intéressant d’explorer les différentes essences de bois pouvant servir aux grillades.

En effet, plusieurs types de bois sont utilisés pour faire du charbon, dont de l’érable, du mesquite, du chêne, du noyer ou même du pommier, et chacun convient mieux à certains morceaux de viande que d’autres.

Les possibilités quant aux cuissons que vous préparez sont donc nombreuses et fort intéressantes.

Certains fabricants en font même à partir de noix de coco, ce qui leur donne une durée de vie jusqu’à trois fois plus longue.

D’ailleurs, le charbon de bois franc brûle plus rapidement et à plus haute température que les briquettes.

Il peut donc être parfait pour saisir ou griller rapidement certains morceaux de viande.

C’est un condensé d’énergie et de chaleur qui se retrouve dans chaque morceaux de charbon de bois

Vous devrez par contre prévoir vos grillades et vos provisions pour vous assurer de ne pas manquer de combustible au beau milieu d’une cuisson.

Puisque le charbon de bois franc ne contient aucun additif, il produit très peu de cendres et autres déchets, ce qui peut s’avérer très plaisant lorsque vient le temps de nettoyer et entretenir votre gril.

De la même manière, votre environnement de cuisson risque de rester encore plus propre, un atout considérable.

Contrairement à certains combustibles, comme le propane, le gaz naturel ou même les briquettes, le charbon de bois pourrait vous coûter un peu plus cher à long terme.

De plus, il peut parfois causer quelques imprévus lors de l’allumage, puisque comme les morceaux d’un paquet ne sont pas de grosseur égale, il est plus difficile d’évaluer la quantité nécessaire pour atteindre une température précise.

Toutefois, il suffit de contrôler l’entrée d’air dans votre cuve pour pallier ce léger inconvénient et le tour est joué.

Charbon de bois naturel

Charbon de bois naturel

Les briquettes

Les briquettes sont très populaires chez les amateurs et on les retrouve fort probablement dans les cours arrières de milliers de Québécois. Ce n’est pas un hasard, puisqu’elles sont très utiles et faciles d’utilisation.

Elles sont principalement faites de poussières et résidus de bois compressés ensemble avec certains additifs, comme des nitrates, de la chaux, de l’amidon et dans certains cas, des additifs pétroliers, que je vous conseille d’éviter pour le goût et l’odeur un peu chimique qu’ils peuvent donner aux éléments, entre autres.

Les briquettes brûlent plus lentement que le charbon de bois et plus uniformément.

Il est donc très facile de contrôler la température à l’intérieur de votre cuve et vous pourriez les apprécier tout particulièrement pour faire des aliments nécessitant de longs temps de cuisson, comme un poulet complet sur cannette ou sur tournebroche.

Toutefois, elles produisent plus de cendres que le charbon. Vous devriez donc prévoir non seulement un nettoyage après vos cuissons, mais également un endroit sécuritaire ou disposer de ces dernières.

Vous pourriez d’ailleurs les utiliser pour votre jardin ou dans votre compost. En effet, les composantes des cendres, lorsqu’utilisées convenablement, peuvent améliorer la structure de ces derniers.

C’est donc une façon simple et écologique de s’en débarrasser!

Attention à la composition des briquettes que vous achetez, plusieurs ont des ingrédients pétroliers, je vous les déconseille.

De plus, les briquettes sont généralement moins dispendieuses que le charbon de bois, en plus d’être plus faciles à trouver et de nécessiter moins de manipulation pendant la cuisson.

Elles n’offrent toutefois pas les mêmes possibilités quant au goût fumé découlant du charbon de bois et dans certains cas, pourraient même altérer le goût de vos aliments si vous les déposez sur vos grilles de cuisson avant que les briquettes soient bien allumées.

En fait, les additifs contenus dans ces dernières peuvent dégager certaines odeurs chimiques lors de l’allumage.

Assurez-vous donc de laisser assez de temps à votre barbecue pour bien se réchauffer avant d’entreprendre vos grillades.

Briquettes

Briquettes

Le bois franc

Les grands puristes pourraient être tentés de tout simplement laisser tomber le charbon de bois et les briquettes et se tourner automatiquement vers le bois franc en tant que tel.

Cette méthode de cuisson est la plus rudimentaire et pour cause, elle ne nécessite que des morceaux de bois durs brûlant jusqu’à devenir des braises et placés sous la surface de cuisson.

Le bois franc est majoritairement utilisé avec des barbecues en forme de baril, également appelés offset, puisque leur cuve de combustion, séparée de la zone de cuisson, permet de mieux gérer et distribuer la chaleur produite.

Plusieurs types de bois peuvent être utilisés pour ce faire, comme le noyer, le chêne, le mesquite, l’érable ou le pommier.

L’important, c’est de choisir un bois considéré comme dur et d’éviter les bois mous, comme les conifères et certains feuillus. Ces derniers ne brûlent pas bien et sont gorgés d’humidité.

Je vous conseille également de tenter votre chance avec des sarments de vigne.

En Europe il est très fréquent d’utiliser les sarments de vigne comme combustible, plus rare ici, ceux qui ont la chance d’en trouver devrait l’essayer sans attendre.

Ce sont en fait les branches qui poussent sur les vignes et ils sont particulièrement appréciés pour certaines grillades sur barbecues au charbon.

Les sarments sont faciles à allumer avec du papier journal et brûlent rapidement, produisant une braise très chaude parfaite pour griller des morceaux de viande.

Ils sont relativement petits et peuvent même très bien convenir pour les petites cuves des barbecues portatifs.

La cuisson sur bois franc est plus difficile à maîtriser, puisque le bois brûle rapidement, à très haute température et de façon non uniforme. Il faut donc prévoir de bonnes quantités pour s’assurer de pouvoir terminer ses cuissons et il est impératif de garder un œil attentif sur ses aliments afin d’éviter qu’ils ne brûlent ou cuisent trop rapidement.

Vous avez peut-être déjà décidé de tenter de cuire certains aliments après vous être démarré un feu lors de séjours en plein air ou en pique-nique.

L’exercice paraît relativement facile, mais relève d’un processus assez élaboré et il suffit de l’expérimenter pour s’en rendre compte.

Une autre façon d’utiliser le bois franc, des copeaux de bois ou des granules de bois est avec un fumoir ou un BBQ de style kamado, par exemple.

Les différentes essences de bois énumérées tout au long de cet article peuvent donner des arômes différents aux morceaux cuisinés et ainsi, le bois est l’élément le plus important lors de fumages.

pile de bûche de bois sec

Bûches de bois sec

Les différentes techniques d’allumage

Chacun de ces combustibles demande un allumage relativement plus complexe que dans le cas d’autres appareils, comme les barbecues électriques ou les barbecues au propane.

Voici les principales façons d’allumer votre BBQ au charbon selon le combustible que vous avez choisi.

Allumer du charbon de bois franc

Le charbon de bois franc peut facilement être allumé avec une cheminée d’allumage. Cet accessoire consiste tout simplement en une petite cheminée en métal où sont déposés les morceaux de charbon et votre allume-feu, pouvant être des cubes d’allumage ou des morceaux de papier roulés, par exemple.

Une fois le tout bien allumé, le charbon se réchauffera tranquillement, jusqu’à devenir ardent. À ce moment, il suffit de verser le contenu de la cheminée au fond de la cuve et vous serez prêt à griller.

Une autre façon très efficace et encore moins dispendieuse d’allumer le charbon de bois est d’utiliser des cubes d’allumage seulement, de l’enfouir au milieu d’un petit amas de charbon préalablement versé au fond de votre BBQ, et de l’allumer.

Dans les deux cas, une quinzaine de minutes seulement devraient suffire pour commencer à cuire vos aliments avec une chaleur convenable.

Pour vous assurer que le charbon est prêt, je vous conseille d’observer sa surface.

Si cette dernière semble être couverte de cendres avec une couleur blanchâtre, le charbon est probablement prêt à être étalé dans votre cuve.

Si vous êtes plutôt pressés et êtes ouvert à l’idée de vous procurer davantage d’équipement de BBQ, vous pourriez aussi opter pour un pistolet thermique, qui souffle de l’air chaud vers sa cible.

Avec ce type d’appareil, il vous suffit de placer votre charbon, pointer votre pistolet vers le fond de celui-ci et de souffler l’air chaud jusqu’à ce que le combustible soit bien ardent. Cette technique est très rapide.

En moins de 5 minutes, vous pourriez être en mesure de démarrer votre barbecue pour de bon.

pistolet thermique spécialisé barbecue

Un pistolet thermique spécialisé pour le barbecue est plus ergonomique et permet une prise en main plus éloignée du feu

Allumer des briquettes

L’allumage des briquettes se fait relativement de la même manière qu’avec le charbon de bois franc, mais je préfère utiliser une cheminée d’allumage pour ce faire.

Prenez celle-ci, insérez des allume-feu dans le fond, remplissez là environ aux trois quarts de sa capacité avec des briquettes et procédez à son allumage.

En une trentaine de minutes, soit deux fois plus longtemps qu’avec le charbon de bois, vous pourrez déverser les briquettes dans le fond de votre BBQ et commencer à faire vos grillades lorsque la température désirée sera atteinte.

Le pistolet thermique et les cubes d’allumage sont également des façons intéressantes pour allumer vos briquettes convenablement, mais même dans ce cas, puisqu’elles contiennent des additifs et non seulement du bois compressé, elles seront plus longues à allumer que le charbon en tant que tel.

Peu importe votre technique de choix, je vous conseille de ne pas vous tourner vers le liquide d’allumage, bien qu’il soit très populaire et permette un allumage facile et rapide.

Si vous n’attendez pas suffisamment longtemps après avoir utilisé du liquide d’allumage, celui-ci pourrait altérer le goûts des aliments que vous faites cuire.

Les éléments mentionnés précédemment relèvent d’un caractère plus authentique et naturel et le liquide pourrait donner à vos aliments une odeur ou même un certain goût chimique.

De plus, n’oubliez jamais de manipuler votre combustible avec beaucoup de précautions afin d’éviter des incidents.

Portez des gants de barbecue dans la mesure du possible afin d’éviter des brûlures et ayez toujours un extincteur à votre disposition lorsque vous grillez.

bloc allumage briquette

Morceaux de bloc d’allumage morcelés dans des briquettes

Allumer du bois franc

Le bois franc, dans toute sa simplicité et son efficacité, peut être allumé assez facilement, tout comme vous l’avez déjà probablement avec un feu de camp lors d’un séjour en camping.

Pour ce faire, vous pourriez tout simplement placer votre bois stratégiquement en forme de tipi ou toute autre structure permettant d’insérer des morceaux de papier roulé et de petits morceaux de bois d’allumage bien sec au centre.

Ensuite, il suffit d’allumer ce papier et l’ensemble devrait prendre feu après un certain temps.

Au lieu du bois d’allumage, il est également possible d’utiliser des cubes d’allumage, rendant l’exercice encore plus facile.

allumage feu de bois franc

Du papier journal et des petits morceaux de bois secs suffisent pour allumer du bois franc

Conclusion

Bien que les trois types de combustibles disponibles sur le marché se ressemblent quelque peu et soient faits à base du même élément, soit le bois, ils diffèrent sur plusieurs aspects et certains sont plus purs et authentiques, alors que d’autres produits, comme les briquettes, ont été transformés de manière à convenir à une utilisation différente.

D’ailleurs, celles-ci, même si elles contiennent des additifs, pourraient très bien être le choix parfait pour vos besoins et préférences.

À l’inverse, peut-être pourriez-vous adorer la cuisson sur bois franc et sa complexité.

L’important est de considérer les avantages et inconvénients de chacun, de sélectionner des produits de bonne qualité et de ne pas hésiter lorsque vient le temps d’explorer les différentes essences de bois disponibles sur les étagères de votre détaillant de barbecues.

En effet, puisque tous les goûts sont dans la nature, vous pourriez très bien apprécier certains arômes plutôt que d’autres.

Peut-être ferez-vous même découvrir de toutes nouvelles saveurs à vos convives.

À VOIR AUSSI

Laisser un commentaire